La gestion des maladies estivales ou "Dollar Spot " plus précisément

Le Dollar Spot



Au delà de notre problématique de gestion des maladies hivernales, nous sommes aussi soumis à des problématiques de maladies estivales plus ou moins voyantes selon l'ampleur et les capacités de défenses naturelles que nous pouvons activer via des éliciteurs.

Vous connaissez tous très bien maintenant notre problématique de maladies hivernales qui est principalement la Fusariose et dont nous sommes occupés à essayer de diminuer l'impact via un programme de test de bio augmentation bactérienne, mais je dois vous parler aujourd'hui de la deuxième maladie par importance rencontrée aujourd'hui sur nos golfs qui est le Dollar Spot.

Pourquoi Dollar Spot ?
Tout simplement parce que les premiers symptômes de cette maladie sont apparus sur des golfs dont l'entretien des greens été de haut niveau aux USA, évidement très vite cette maladie s'est propagée sur notre continent.
Les taches correspondant à des brulures circulaires de la taille d'un Dollar ont très vite porté leur nom de Dollar Spot, plus scientifiquement on parlera de Sclerotinia Homeocarpa. 


Sur notre parcours :

Le Dollar Spot est apparu en ce milieu d'été par des températures élevées et surtout par des températures nocturnes fraiches (en dessous de 15°C) et plus particulièrement sur certains greens et pas toujours sur les greens les plus fragiles (ombre, ventilation, humidité,..), mais sur des zones de greens très particulières, présentant des taux d'humidité supérieur à 28%.
green du 3

Traitement ?

Dans un premier temps, il est important de répondre à une question qui revient fréquemment : "devons nous nous attendre à revivre une deuxième phase de catastrophe ?"
La réponse est non ! parce qu' il s'agit d'une maladie estivale qui arrive dans une période de végétation et de croissance du gazon que nous pouvons contrôler.
Dès lors, il nous est possible d'essayer de contrôler la maladie, voir de réparer les taches assez rapidement sans devoir attendre de longs mois de reprise de végétation.

Les traitements effectués :

La première réaction est de contrôler de manière très stricte le taux d'humidité de différentes zones sur les greens afin de gérer au mieux l'arrosage, voir même de le stopper radicalement.
Le mieux, mais infaisable, étant de passer en arrosage manuel par zones.
Pour l'exemple, le Golf National a géré l'arrosage de manière manuelle par zones pour la Ryder Cup.
Chaque green avait deux jardiniers de référence pour l'arrosage, l'un placait des drapeaux de couleurs selon l'humidité nécessaire (rouge=beaucoup d'eau; orange=normal; jaune= peu d'eau; vert=pas d'eau) et l'autre arrosait selon le codage établi ! (pour rappel 186 jardiniers ont été employés pour la Ryder Cup).

La seconde réaction a été de réaliser une aération des greens afin de ventiler et d'utiliser au mieux la capacité de drainage des greens.

La troisième opération a été effectuée ce mardi en ré ensemençant les taches brulées sur les greens les plus atteints (3,5,15,16).

Pour information, le temps de retour est de 15 jours calendrier suivant les tests établis au Royal Waterloo Golf Club le mois dernier.
image de semis de tache RWGC
 
 

Évolution des tests de bio augmentation !

De manière générale les tests suivent leur cours; pour rappel l'objectif étant dans un premier temps d'augmenter la population bactérienne des greens afin d'améliorer la lutte par antagonisme du milieu et ensuite de favoriser certains groupes de bactéries par rapport à d'autres.

Effet assez spectaculaire aujourd'hui, mais parfois à l'encontre du but recherché, l'augmentation de la population bactérienne (prouvé par analyse) ayant eu pour conséquence de "booster" l'attaque de dollar spot !
Pour preuve cette photo de Dollar Spot avec une activité de mycélium cotonneux assez spectaculaire.
green du 3

Aujourd'hui, tous les professionnels savent que la lutte contre les maladies du gazon sans produits chimiques est et sera encore difficile, mais au combien passionnante !

Je rappelle que nous sommes aujourd'hui une région test observée par toute l’Europe.

Restant à votre disposition.
Jean-Marc







Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Confinement du parcours !